Deux jours après le séisme d'une violence inouïe qui a frappé le Népal, un drone a pu survoler la capitale, Katmandou, qui compte plus de 800.000 habitants. Au plus près des décombres, la ville est méconnaissable. Des quartiers entiers et des monuments classés au patrimoine mondial de l'Unesco ont disparu.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés