Hors de Katmandou, également, la situation humanitaire est critique. De nombreux Népalais cherchent à fuir l'épicentre du séisme, pour éviter de nouveaux effondrements, et pour se soigner auprès des équipes de secours internationales. Près de l'épicentre, des villages entiers sont complètements détruits et les habitants vivent dans des abris de fortune.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés