Nicolas Sarkozy dégaine son plan sécurité. L'ancien chef de l'État estime que l'actuel gouvernement a laissé son autorité bafouée. Pour lui, le temps est venu de prendre des mesures efficaces. Le président des Républicains y développe plusieurs axes: libérer les forces de l'ordre des tâches secondaires, instaurer la légitime défense ou encore envoyer les jihadistes français en prison.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés