Malgré un mur de deux mètres et un triple filtrage, le dispositif de sécurité autour du Stade de France, à Saint-Denis, samedi soir, n'a pas résisté à la pression des supporteurs de l'OM et du PSG, relançant les inquiétudes à trois semaines de l'Euro-2016. Les fumigènes et les débuts d'incendies dans les tribunes, où l'on retrouvait aussi casques de motos, bouteilles en verre et tuyaux en PVC, ont révélé que ce dispositif n'est pas au point.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés