Sébastien Chenu, conseiller régional FN des Hauts-de-France ne voit pas en Manuel Valls une menace pour Marine Le Pen pour l'élection présidentielle de 2017.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés