Après le scandale des moteurs truqués chez Volkswagen, le constructeur automobile a décidé de dédommager ses clients américains à hauteur de 1.000 dollars, dont 500 en bons d'achats. Les clients lésés ne sont pas satisfaits et les avocats réclament que Volkswagen rachète aux clients les véhicules concernés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés