Vidéo associée: 

Publié le 11/02/2018

Scandale d'Oxfam : les ONG mises en garde par Londres

Corps: 

Les organisations humanitaires sommées par Londres de faire le ménage dans leurs rangs, après les révélations dans la presse.

Oxfam, confédération d'organisations humanitaires dont le siège est en Grande-Bretagne, est dans la tourmente depuis la révélation vendredi d'un scandale sexuel à Haïti en 2011 après le tremblement de terre. Selon le Times, des groupes de jeunes prostituées étaient invitées dans des maisons et des hôtels payés par Oxfam.

Le gouvernement britannique est choqué :

"C'est une trahison totale, et pour le personnel de Oxfam qui est sur place pour aider, et pour ceux qui les envoient là bas pour travailler, commente la ministre du Développement international, Penny Mordaunt. C'est un scandale."

Oxfam se voit reprocher de n'avoir pas non plus prévenu d'autres ONG du comportement de ses employés, qui ont retrouvé du travail ailleurs sans problème même après avoir été écartés d'Oxfam.

"Que ça ce soit passé il y a 7 ans et que ça ne concerne qu'un petit groupe de personnes ne diminue rien, écrit l'ONG, ce n'est pas la première conduite sexuelle inappropriée qu'Oxfam rencontre ces derniers mois."

"Nous aurions du communiquer plus, s'excuse Mark Goldring, directeur général de Oxfam, mais à cette époque Oxfam n'en avait pas l'habitude. Nous avons exprimé notre inquiétude que l'argent public ait été mal utilisé, la confiance des gens abusée. Nous avons enquêté : il n'y a pas d'argent mal utilisé, mais des gens qui se sont mal comportés, c'est inacceptable et nous prendrons des mesures."

L'organisation se défend d'avoir voulu dissimuler les faits afin de protéger sa réputation. Elle avait lancé en 2011 une enquête interne.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet