"J'ai eu honte quand j'ai entendu Madame Le Pen, la façon dont elle a parlé de ces personnes, mais à l'inverse, on doit prendre en compte l'inquiétude des Français, des Européens, la gravité de la situation et essayer de maîtriser les choses. C'est le devoir des hommes d'Etat.", a déclaré ce jeudi Nicolas Sarkozy sur le plateau du 20H de TF1 face à Gilles Bouleau.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés