Nicolas Sarkozy pourrait s'opposer au changement constitutionnel demandé par François Hollande au Parlement réuni en Congrès lundi, trois jours après les attentats ayant ensanglanté Paris. Pourquoi François Hollande n'est pas parvenu à rallier l'ensemble des parlementaires derrière lui ?

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés