Nicolas Sarkozy a fait part mercredi sa "profonde émotion" après l'attentat dans les locaux de Charlie Hebdo qui a fait au moins 12 morts. Dénonçant un "acte abjecte", une "tragédie nationale qui bouleverse profondément chacun d'entre nous", le président de l'UMP a appelé la république à "se rassembler". "Les coupables de ces actes barbares doivent être poursuivis et châtiés avec la plus extrême sévérité", a-t-il dit dans une allocution depuis le siège de l'UMP.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés