Nicolas Sarkozy a accordé à BFMTV, ce jeudi, une longue interview depuis Moscou où il a rencontré le président russe Vladimir Poutine. Interrogé sur les propos de Henri Guaino, qui se dit prêt à travailler avec Marion Maréchal-Le Pen, l'ancien chef de l'Etat a seulement affirmé qu'il "n'aurait pas tenu" lui-même ces propos. Mais le chef de file du parti Les Républicain a tout de même manifesté son soutien au député des Yvelines: "il a dit beaucoup de choses que j'approuve, comme le fait qu'il n'accepterai jamais d'être dans une majorité avec le Front National".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés