"Je préférerais qu'il sache qu'il est Premier ministre est qu'il le mette en oeuvre." C'est ce qu'a estimé Nicolas Sarkozy ce dimanche au sujet de Manuel Valls qui proposait la veille l'expulsions des imams radicaux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés