Les perturbateurs endocriniens, présents dans presque tous les produits du quotidien, seraient néfastes à la santé des consommateurs. Ils provoqueraient des troubles hormonaux, une altération de la fertilité ou bien un risque accru de cancer. Les femmes enceintes doivent particulièrement attention à ce qu'elles font durant leurs grossesses, les foetus y étant particulièrement sensibles. En 2010, la France avait déjà interdit le bisphénol A, un perturbateur endocrinien présent dans le plastique de certains biberons.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés