C'est un bras de fer auquel on n'était pas habitué de ce côté-ci de l'Atlantique. Donald Trump a déclaré la guerre à tous ceux qu'il désigne comme les ennemis économiques de l'Amérique, et parmi eux figurent désormais les entreprises européennes. Celles qui produisent des biens à base d'aluminium et d'acier, et celles qui commercent avec l'Iran. Suffisamment d'emplois à la clé pour faire réagir l'autre Donald - Tusk - le président du conseil Européen.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés