Invitée sur le plateau de BFMTV, la sénatrice des Bouches-du-Rhône est revenue sur la question des personnes faisant l'objet d'une fiche S, pour "sûreté du territoire". Selon elle, équiper ces suspects d'un bracelet électronique coûterait moins cher que de les faire surveiller par des agents du renseignement.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés