Après avoir participé aux attentats de Paris, Salah Abdeslam préparait de nouvelles attaques depuis Bruxelles, a affirmé dimanche le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. Des zones d'ombres existent toujours. Deux hommes clés des attentats du 13 novembre sont toujours recherchés.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés