Depuis ce mercredi, les juges chargés de l'enquête sur le 13 novembre ont Salah Abdeslam sous la main, à tout moment. Les magistrats anti-terroristes vont en profiter et soumettre le terroriste présumé à une série d'interrogatoires, pendant des mois, voire des années dès le 20 mai prochain. Une reconstitution de son périple dans la capitale le soir des attaques aura également lieu.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés