Le Conseil Municipal s'est déroulé dans une ambiance particulièrement tendue. En cause: la réforme des rythmes scolaires.

Publicité
Contenus sponsorisés