Des partisans de l'ancien oligarque Mikhaïl Khodorkovski ont été visés par une série de perquisitions. Il s'agit d'employés du mouvement Open Russia, fondé par cet opposant en exil à Londres, pour rassembler des forces pro-européennes. Les autorités russes évoquent, elles, des opérations liées à la procédure de démantèlement du groupe pétrolier Ioukos que dirigeait Mikhaïl Khodorkovksi. Début décembre, l'ancien oligarque a appelé à une 'révolution' en Russie, dénonçant un 'coup d'État' du président russe dont il juge le pouvoir 'illégitime'.

Avec AFP

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés