Vidéo associée: 

Publié le 01/03/2018

Russiangate : un autre départ de la Maison blanche

Corps: 

Un autre départ à la Maison Blanche. Hope Hicks, proche conseillère de Donald Trump a annoncé sa démission. La jeune femme de 29 ans, qui avait rejoint très tôt, et sans la moindre expérience politique, la campagne de Trump, occupait depuis septembre dernier le poste de directrice de la communication.

Discrète dans les médias, mais influente en coulisses, cette ancienne mannequin, qui avait travaillé pour Ivanka Trump à New York, avait toute la confiance du président.

Au bureau d'Associated Press à Washington, la responsable Julie Pace explique que cette décision vient peut-être du fait qu'elle a été visée par l'enquête du Procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne de Trump et la Russie :

"Elle était au capitole la veille de l'annonce de sa démission pour répondre aux questions, à huis clos, de la commission du renseignement de la Chambre des représentants. C'est quelqu'un à qui l'équipe de Mueller a voulu parler de divers incidents dans lesquels elle était impliquée. Elle est donc au entre de la controverse."

Hope Hicks aurait été peu loquace devant la commission. Elle était la quatrième personne à occuper le poste de directrice de la communication depuis Sean Spicer, nommé en janvier 2017.

Selon la presse américaine, elle y aurait reconnu que son travail à la Maison Blanche l'avait parfois poussée à dire des "mensonges innocents". Mais jamais n'a-t-elle menti quand elle était interrogée sur l'affaire russe, a-t-elle promis.

Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain, a assuré qu'il n'y avait aucun lien entre son audition devant la commission et sa démission.

La date exacte du départ de Hope Hicks n'a pas été fixée, mais elle devrait intervenir "dans les semaines à venir" selon l'exécutif.

Son nom était apparu dans l'un des derniers scandales en date qui a secoué la Maison Blanche : le départ de Rob Porter, autre conseiller de Trump, accusé par ses ex-femmes d'agressions physiques et d'abus psychologiques. Hope Hicks avait eu une relation sentimentale avec Rob Porter.

Cette démission vient s'ajouter à une longue liste de haut responsables ou de proches conseillers de Donald Trump qui ont décidé de partir ou ont été remerciés : Tom Price, ancien ministre de la Santé, Steve Bannon, ex-conseiller stratégique, Reince Priebus, ex-secrétaire général de la Maison Blanche, Sean Spicer, ex-porte-parole, ou encore Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale.

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité