L'OEIL DU WEB. Jeremy Corbyn, le leader des travaillistes, nourrit la polémique outre-Manche. Lors du "Rembrance Day", le dimanche du souvenir au Royaume-Uni, il a été vivement attaqué pour ne pas avoir suffisamment baissé la tête en rendant hommage aux morts. Du pain béni pour la presse anglo-saxonne, qui a fait monter la sauce.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés