Vidéo associée: 

Publié le 26/05/2016

Royaume-Uni : la peur d’un Brexit bride la croissance

Corps: 

Sa deuxième estimation le confirme : la croissance britannique a ralenti de 0,2 points à 0,4% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent.

En cause : une balance commerciale déficitaire et une baisse de 0,5% de l'investissement des entreprises qui inquiète la Banque d'Angleterre. Celle-ci l'attribue à la prudence du monde des affaires à l'approche du référendum sur le maintien ou non du pays dans l'Union européenne.

Il s'agit toutefois du treizième trimestre consécutif de croissance pour l'économie britannique, soutenue par la consommation des ménages.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet