PARIS - 28 fév 2016 - La ministre de l'écologie Ségolène Royal, s'est dit prête dimanche à donner son feu vert au prolongement de dix ans de la durée de vie des centrales nucléaires françaises, qui passerait ainsi de 40 à 50 ans. Elle risque ainsi de relancer l'opposition des écologistes qui estiment que des centrales vieillissantes sont un risque. Elle a toutefois ajouté que cette prolongation ne remettait pas en cause la décision du gouvernement socialiste de réduire de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés