La naissance du second bébé royal ne devait pas particulièrement intéresser les médias britanniques, puisque la princesse est quatrième dans l'ordre de succession. "Mais vue que la campagne législative est ennuyeuse, cela vient apporter un peu de peps dans cette semaine un peu morne", a affirmé" Marc Roche, spécialiste de la monarchie britannique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés