"Il s'agit de voir comment ont peut transformer l'exaspération des gens mais aussi l'envie des gens qui votent Front national pour une autre France, en quelque chose de possible", a réagi le maire sans étiquette de Béziers, dans "La Newsroom" au lendemain du second tour des élections régionales.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés