Ce mardi, la cour d'assises de l'Isère a ordonné le huis-clos dans le procès du double meurtre de Kevin et Sofiane à Échirolles en septembre 2012. La famille avait de son côté demandé la publicité des débats. "On est dégoûté", a affirmé Rachid Oualouk, un proche des deux jeunes hommes.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés