AFFAIRE - À dix jours de l'élection, les révélations du directeur du FBI embarasse les partisans d'Hillary Clinton. La crainte d'une démobilisation des supporters de la candidate démocrate est réelle, même si elle demeure en tête des sondages. Pour Donald Trump, cette affaire est du pain béni. En baisse après les débats télévisés, il pourrait en profiter pour faire basculer l'élection.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés