Un homme a agressé des militaires la semaine dernière au Louvre. Gravement blessé par l'un des soldats, il a été hospitalisé par la suite. L'agresseur aurait envoyé 5.000 euros par mandats cash à destination d'un pays européen quelques jours avant l'attaque. Un Egyptien résidant aux Emirats arabes unis, ami de l'assaillant, était au courant de ses projets puisqu'il avait été chargé de vendre tous les biens du suspect. Il avait notamment en sa possession sa carte bancaire ainsi que la clé de son appartement.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés