Créée après les attentats de janvier à Charlie Hebdo, la réserve citoyenne permet à chacun d'intervenir bénévolement dans les écoles pour transmettre les valeurs de la République. Or aucune action concrète n'a encore été instaurée. Comme Karine Miermont, écrivain, ils sont 5.400 à attendre d'être mobilisés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés