Alors que les tractations diplomatiques continuent en Occident, Damas souffle un peu. Dans les rues de la capitale syrienne, les partisans du président Bachar al-Assad sont persuadés que, grâce aux Russes, ils ont éviter le pire. Julia Delage et Baptiste Besson, envoyés spéciaux de BFMTV à Damas qui ont obtenu un visa délivré par les autorités syriennes, ont recueilli leurs témoignages.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés