En visite à Paris ce jeudi pour rencontrer François Hollande, le Premier ministre italien Matteo Renzi a insisté sur le fait qu'un "accord global avec la Turquie" peut se révéler "significatif" dans la question des réfugiés, et une nouvelle façon de les accueillir.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés