C'est la deuxième rentrée pour Emmanuel Macron en tant que président de la République et le climat n'est pas vraiment le même que l'année dernière. Depuis cet été, les nuages s'amoncellent au-dessus de l'Élysée, entre l'affaire Benalla, le ralentissement de la croissance et la stagnation du nombre de chômeurs. Pas question pour autant de lever le pied. C'est le message délivré ce mercredi au gouvernement lors du Conseil des ministres de rentrée.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés