Pour la première fois depuis le schisme de 1054 entre les chrétiens d'Orient et d'Occident, le pape François et le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill se sont entretenus vendredi à Cuba. "Je me suis senti face à un frère", a confié le souverain pontife dans l'avion qui l'emmenait vers Mexico pour la suite de son voyage. "Nous avons parlé d'un programme de possibles activités en commun".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés