Ce lundi, le président François Hollande doit rencontrer son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika à Alger. Mansouria Mokhefi, chercheuse à l'IFRI, a fait savoir que "l'Algérie se sent menacée sur toutes ses frontières" en raison de la menace jihadiste. Mais aussi à cause des dysfonctionnements.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés