"Il s'agit d'un cas choquant", a réagi Emmanuel Macron mercredi aux conditions de départ de l'ex-directeur général d'Alcatel-Lucent, Michel Combes. "Il n'est pas normal qu'un grand dirigeant d'entreprise quitte le navire le premier", juge le ministre de l'Economie, qui a reçu mardi le nouveau PDG de l'équipementier de télécoms, Philippe Camus, afin d'en discuter.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés