La motion de censure de l'opposition déposée au parlement contre le gouvernement socialiste français a échoué, ce qui a permis de faire passer des réformes économiques contestées par une partie de la gauche. "Le fossé s'est creusé au sein du parti socialiste, et il était déjà profond", explique la journaliste Arlette Chabot.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés