"Le Premier ministre est tellement au bout du rouleau, il pense tellement que personne ne votera pour les socialistes que c'est perdu d'avance", affirme Philip Turle, journaliste britannique à RFI sur LCI vendredi. C'est pour lui une des raisons qui fait le succès du Front National.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés