Quelques minutes après les résultats du premier tour des élections régionales, le chef Les Républicains, Nicolas Sarkozy, a pris la parole. Ce dernier refuse catégoriquement "toute fusion et tout retrait de liste" lors du second tour. Il le rappellera lors du Bureau politique qui se déroulera ce lundi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés