Une semaine après les élections régionales, le FN est entré en force ce week-end dans les Conseils régionaux avec 358 élus. Ces derniers comptent faire entendre leur voix pour faire imposer une sorte de préférence nationale sur les marchés publics, ce qui est cependant interdit par la loi européenne. Mais, malgré les progrès électoraux, le Front national reste isolé dans le paysage politique français.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité