Alors que le Front national pourrait frapper fort aux élections régionales en décembre prochain, la question d'un éventuel front républicain entre Les Républicains et le parti socialiste revient sur le devant de la scène. Au PS, beaucoup préfèrent éluder la question. Le dilemme est cornélien, se maintenir et risquer une victoire du FN au second tour ou appeler à voter Les Républicains malgré le discours frontiste sur l'"UMPS".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés