Face au succès du Front national au premier tour des élections régionales dimanche, Nicolas Sarkozy refuse de suivre la stratégie du Parti Socialiste qui est de faire barrage républicain. Il a annoncé que Les Républicains refusaient "toute fusion et tout retrait de liste".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés