Jean-Pierre Masseret, 71 ans, tête de liste aux régionales dans le Grand Est, est devenu l'irréductible Lorrain qui a bravé le PS en refusant de se retirer face au Front national, au prix de son investiture. "Nous n'avons pas subi les diktats, nous ne nous sommes pas couchés devant les impositions, nous sommes capables de réfléchir par nous-même", a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés