Dès dimanche soir, la direction du parti socialiste a demandé à ses candidats de se retirer dans les régions où la gauche était devancé par la droite afin de faire barrage au Front National. Le candidat du Parti socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Jean-Pierre Masseret, a décidé de ne pas respecter cette consigne, et ce malgré sa troisième place.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés