A Hénin-Beaumont, le Front national a fait un score de 60%. Pourtant la présidente frontiste, Marine Le Pen, ne l'a pas emporté dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Les habitants de la ville gérée par l'extrême droite sont déçus mais donnent rendez-vous en 2017. Ils espèrent transformer l'essai pour l'élection présidentielle. "Je pensais qu'il y allait avoir un peu de changements, mais ce n'est pas encore pour aujourd'hui (...) Je me dis qu'il y a encore 2017 pour se rattraper", a confié un habitant.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés