Jugé réactif par les Français au lendemain des attaques terroristes, François Hollande voit sa cote de popularité faire un bond de 22 points. Mais cette popularité pourrait très vite s'essouffler à l'approche des élections régionales.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés