"On aura un débat à trois, il y aura la diversité des opinions qui sera représentée dans l'assemblée régionale", a réagit mardi le candidat du FN dans le Grand Est, Florian Philippot, après que le candidat de gauche, Jean-Pierre Masseret a décidé de maintenir sa liste au second tour malgré l'appel de Manuel Valls.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés