À deux jours du second tour des élections régionales, le Premier ministre Manuel Valls a laissé une nouvelle diatribe à l'encontre du Front national, qui selon lui peut conduire à la "guerre civile". Des attaques qui ont amusé Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen, deux têtes de liste du FN. En Bretagne, Les Républicains rêvent de faire tomber le candidat PS Jean-Yves Le Drian. Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, les écologistes sont même allés jusqu'à tracter pour la droite.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés