Alors que le Front national est arrivé en tête dans plusieurs régions, le premier secrétaire du Parti socialiste a donné les consignes du parti pour le second tour, appelant certains candidats à se retirer. "Dans les régions à risque Front national où la gauche ne devance pas la droite, le PS décide de faire barrage républicain, en particulier dans le Nord-Pas-de-Calais, en Provence-Alpes-Côte-d'Azur", a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés