La réforme des collèges fait débat au sein de la société. D'après certains, le gouvernement veut "tuer" les langues mortes, le latin et le grec. La ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, assure qu'elles seront accessibles via le module "Langues et cultures de l'Antiquité".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés