Au lendemain des premières manifestations contre la réforme du Code du travail, le gouvernement est resté ferme sur sa volonté de faire aboutir cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron, alors que les syndicats poursuivent leur offensive, en ordre dispersé. "On ne va pas reculer", a déclaré mercredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Roselyne Febvre en débat avec David Revault d'Alonnes, du JDD, et Bruno Jeudy, de Paris Match.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés